Atelier régional de validation de divers rapports d’étude et de renforcement institutionnel du CCMEFP-UEMOA

Bamako (Mali)
Du 19 décembre 2018 au
20 décembre 2018

Champ couvert : 
Afrique de l'Ouest
Organisateur(s) : 
SP-CCMEFP
Contact(s) : 
Didier Maixent DJEIGO, Secrétaire permanent

De 2010 à nos jours (2018), neuf (9) rencontres statutaires se sont tenues. Elles ont permis d’atteindre des résultats significatifs, entre autres, au plan institutionnel, la signature de l’accord de siège, et aux plans technique et opérationnel, la création des Observatoires Nationaux de l’Emploi et de la Formation dans la plupart des pays, la validation d’indicateurs de l’emploi et de la formation professionnelle, l’élaboration d’ingénieries de métiers, l’impulsion d’une dynamique d’expérimentation de collèges communautaires à travers des centres pilotes, la mise en place de la Plateforme de mutualisation des outils et ressources en formation professionnelle et des Entités Nationales de Mutualisation (ENM),

Dans le cadre de l’animation de la plateforme, le Secrétariat Permanent avec l’appui de la DDC (Coopération Suisse) a diligenté une étude portant sur l’«Etat des lieux des ressources et outils en formation professionnelle disponibles dans les huit pays de l’espace UEMOA et le Tchad».

Par ailleurs, des efforts sont engagés pour une meilleure organisation du Secrétariat Permanent, cheville ouvrière du Cadre de Concertation à travers l’élaboration (2) d’un Manuel des procédures administratives, financières et comptables, (3) d’un Plan stratégique (4) d’un plan de communication et aussi (5) l’étude de faisabilité de la mise en place d’un Fonds Emploi Jeunes, pouvant permettre de doter le Cadre de Concertation d’instruments et de mécanismes de financement pertinents et adéquats.

Au regard de ces questions enjeux, la 9e Conférence des Ministres du CCMEFP-UEMOA tenue à Ouagadougou le 28 septembre 2018 a décidé de l’organisation d’ateliers d’échanges et de prévalidation des rapports dans chaque pays et d’un atelier sous-régional pour la finalisation et de l’adoption des différents rapports lors de l’atelier de Bamako.