Gérer et planifier l'EFTP face à la COVID-19

Dans ce contexte, nos sociétés et marchés du travail sont en train de connaitre de profonds changements, avec un impact fort sur le court terme et des conséquences de moyen et long termes qu’il reste à découvrir.

Les réactions des dispositifs nationaux d’EFTP et de leurs acteurs à la pandémie ont été diverses, avec au début des mesures drastiques d’urgence (fermeture des établissements, mise en place soudaine de l’enseignement à distance, etc.) mais aussi, au cours du temps, des réponses de plus long terme visant à assurer la continuité de l’EFTP en temps de crise. Si l’EFTP a déjà apporté une contribution importante dans la riposte à la crise avec, par exemple, la production massive de masques et d’équipement médical (comme fait par le SENAI au Brésil), le contexte pandémique constitue un vrai test pour évaluer la réactivité de dispositifs d’EFTP du monde entier. Pour des sociétés avec une démographie galopante et des problèmes croissants de chômage et de sous-emploi comme ceux observés en Afrique, l’exigence d’adaptation de l’EFTP à un contexte en cours de changement est donc incontournable.

Dans le but de contribuer à cette dynamique, l’IIPE-UNESCO-Dakar outille sa plateforme EFTP avec un espace de capitalisation des échanges et des connaissances.  L’objectif est d’identifier des pratiques susceptibles d’inspirer les parties prenantes de l’EFTP et de les aider à mieux comprendre comment l’instabilité causée par la pandémie peut remettre en question des paradigmes consolidés dans l’EFTP, et finalement jouer un rôle dans son amélioration.

Cet espace cible particulièrement 3 thématiques prioritaires