La Pefop: développement d'une expertise spécialisée pour l'EFTP en Afrique

A travers le programme de la Pefop, l'IIPE-Pôle de Dakar a développé une expertise spécialisée pour appuyer l’opérationnalisation des politiques rénovées de la formation professionnelle, en contribuant à la mobilisation, au renforcement et à un meilleur outillage des acteurs publics (État, collectivités publiques et structures publiques de formation professionnelle) et privés (acteurs du secteur économique formel et non formel et leurs organisations, les syndicats, les ONG et les structures privées de formation professionnelle) impliqués dans leur mise en œuvre.

On entend par « politiques rénovées » des politiques fondées sur un partenariat entre acteurs publics et acteurs privés qui assurent : 

  • le pilotage de la formation par la demande économique ;
  • le pilotage des processus de validation des compétences orientés vers l’emploi et l’insertion ;
  • l’équité et l’accès à la formation par la reconnaissance de parcours diversifiés et la décentralisation de l’offre ;
  • la mise en place d’un financement durable et soutenable. 

Pour atteindre son objectif, l'IIPE-Pôle de Dakar a appuyé, à travers sa Pefop, l’expérimentation de nouvelles méthodes et de nouveaux outils de diagnostic, l’accès aux références et aux informations qui peuvent être utiles aux acteurs et l’animation des échanges entre eux. Il favorise également l’innovation, la capitalisation d’expériences, le partage et la mutualisation des bonnes pratiques et ressources de la formation professionnelle. 

La Pefop a été mise en œuvre à travers trois composantes complémentaires :

Appui à l’opérationnalisation des réformes

Cette première composante contribue à la mise en œuvre concrète des réformes des politiques de formation professionnelle dans les pays d'Afrique engagés dans un processus de rénovation de leurs dispositifs.

Dans le cadre de la première phase lancée en 2015, quatre pays ouest-africains (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mauritanie et Sénégal) ont bénéficié des premiers soutiens de la Pefop. La méthodologie développée dans le cadre de ces premiers programmes d'appui a fait l'objet d'une capitalisation destinée à pouvoir être utilisée par d'autres pays qui en exprimeraient le besoin.

Ensuite, l'appui de l'IIPE-Pôle de Dakar dans le cadre de la Pefop est consolidé dans un Programme de contribution à l’opérationnalisation des réformes (Procor) qui porte sur des priorités identifiées par les acteurs concernés dans ces pays avec l’appui du Pôle de Dakar, après un diagnostic participatif des freins à l’opérationnalisation des réformes.

Le Procor est le document de programmation constitué d’un ensemble de plans d’actions sectoriels et/ou territorialisés pour la levée des freins retenus comme prioritaires par les acteurs du pays. 

Information, échanges et production de références

Ce second champ de travail a pour objectif d’apporter une réponse aux besoins d’échanges et d’expertise en matière de formation professionnelle des acteurs concernés.

Pour cela, l'IIPE-Pôle de Dakar capitalise les leçons de ses programmes d'appui pour les partager au-delà des quatre pays partenaires, facilite l’accès à l’information relative à la formation professionnelle, soutient la mise en réseau des différents acteurs et leurs échanges d’expériences.

Soutien à l’innovation

Cette composante, complémentaire des deux premières, a pour enjeu d’encourager l’innovation et l’expérimentation dans le domaine de la formation professionnelle et de favoriser leur mise en débat et leur capitalisation.

Des pratiques jugées innovantes par rapport à la progression des politiques de formation professionnelle ont été identifiées et soutenues financièrement et diffusées.