Atelier régional de partage du RAFPRO : Les modes alternatifs de financement de la formation professionnelle en Afrique face aux défis du futur

Saly-Portudal (Sénégal)
Du 16 novembre 2021 au
18 novembre 2021

Le Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) a organisé du 16 au 18 novembre 2021, à Saly-Portudal au Sénégal, un atelier régional  de partage sur le financement de la formation professionnelle à l'attention de ses membres et de multiples acteurs de la formation professionnelle, publics et privés, en Afrique.

Cliquez ci-dessous pour accéder au

Rapport final général de l'Atelier régional du RAFPRO

 

 

Présentation sommaire de l'atelier:

Contexte : 

Le RAFPRO est un cadre de concertation périodique entre les institutions et fonds membres en vue d’un échange d’expériences et d’un partage des connaissances et des bonnes pratiques de façon continue.

Sur la base de l’évolution des différents fonds membres, le RAPFRO estime nécessaire d’entamer un débat sur la problématique de mobilisation de ressources pérennes pour le financement de la formation professionnelle, dans le but de projeter les institutions et fonds membres dans les défis du futur.

Ainsi, le RAFPRO, en collaboration avec des partenaires techniques et financiers, a organisé cet atelier de partage de connaissances et d’expériences en vue d’explorer les pistes d’action possibles et des solutions innovantes pour un financement optimal de la formation professionnelle à travers des institutions et fonds spécialisés. À cet égard, le Fonds de Financement de la Formation Professionnelles et Technique (3FPT) du Sénégal, membre du RAFPRO et ayant une bonne expérience en matière de partenariat public/privé a été retenu pour accueillir et organiser, sous l’égide du RAFPRO, l’atelier sur les modes alternatifs de financement de la formation professionnelle.

Objectif général :

L’objectif général de l’atelier était, à travers des échanges de haut niveau entre les managers et experts du RAFPRO, les acteurs du secteur public, les acteurs du secteur privé et de la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers, d’approfondir les concepts, outils, pratiques courantes et méthodes susceptibles d’améliorer et de diversifier les stratégies de mobilisation et de gestion des financements au sein du Réseau.

Thématiques ciblées et méthodologie : 

Après l’ouverture des travaux, l’atelier a démarré par un exposé de cadrage conceptuel sur le thème central « modes alternatifs de financement de la formation professionnelle » pour aborder la problématique du financement de l’enseignement et de la formation professionnelle en Afrique.

Les travaux de l’atelier ont été introduits par des experts mobilisés pour la circonstance qui ont fait un exposé spécifique à chaque thématique retenue. Les participants ont discuté et partagé leurs expériences et approches ensuite, au cours de travaux de groupes sur des sous-thématiques d’approfondissement.

Ainsi, les thématiques retenues pour les trois jours d’atelier étaient:

  • Thématique 1 : Panorama du financement de la formation professionnelle en Afrique
  • Thématique 2 : Financer l’apprentissage professionnel
  • Thématique 3 : La digitalisation de l’EFTP en Afrique : quel rôle et opportunités pour les Fonds ?

Partenaires : 

Afin de pouvoir organiser cet événement, le RAFPRO a mobilisé ses partenaires techniques et finanicers qui se sont regroupés au sein d'un Comité afin d'appuyer les différents volets de l'organisation. Il s'agit de :

  • l'Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDev) à travers la facilité européenne du VET-Toolbox;
  • le programme Archipelago de l'Union européenne (UE);
  • l'Organisation internationale du travail (OIT);
  • Le bureau pour l'Afrique de l'IIPE-UNESCO Dakar.

Retrouvez ici la note conceptuelle de l'atelier de Saly.