Atelier régional de partage et de renforcement mutuel sur les partenariats publics-privés dans la formation professionnelle en Afrique

Dakar, Sénégal
Du 19 mars 2018 au
21 mars 2018

Parmi les thématiques centrales du mouvement de rénovation et de renforcement des dispositifs de formation professionnelle à travers le continent, la construction de partenariats publics-privés (PPP) forts et performants constitue une préoccupation majeure.

En effet ces partenariats, bien qu’inscrits dans les réformes, sont cependant jugés pas encore suffisamment performants par une large majorité d’acteurs de la formation, et il apparait utile d’organiser un partage intense d’approches, d’expériences, d’idées innovantes, sur le sujet des PPP afin de contribuer au renforcement des dynamiques en cours.

Dans cet esprit et afin de pouvoir réellement approfondir cette question, l’IIPE-Pôle de Dakar, l’Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDev) et l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF) ont pris l’initiative de s’associer pour organiser un atelier de partage et de renforcement sur cette thématique, qui a réuni des acteurs-clés, publics comme privés, de 18 pays d’Afrique: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, RD Congo, Sénégal, Tchad, Tunisie et Togo. Cet atelier a également reçu le soutien du programme BEAR (Better education for Africa's rise) de l’UNESCO et la Facilité de Soutien de la Commission européenne en ETFP (VET-Toolbox).

Découvrez l'agenda de cet atelier de 3 jours en cliquant sur ce lien.

Plus de 120 participants ont pris part aux trois jours de travail, dont 80 acteurs clés de la formation professionnelle (FP) d’Afrique, porteurs d’expériences et d’expertises, du secteur public (représentants des ministères en charge de la formation professionnelle, des institutions publiques de financement et de gestion de la FP, responsables de centres publics de formation ..) et du secteur privé (représentants d’organisations patronales, de groupement professionnels, de fédérations artisanales, de chambres consulaires).

Ont également participé à l’atelier les principaux réseaux/organisations panafricain(e)s et internationaux de la formation professionnelle : FAR, RAFPRO, REA, UEMOA (CCMEFP), UNEVOC, ainsi que les principaux PTF et organismes spécialisés intervenant dans la formation professionnelle : AFD, BAD, Coopération allemande (GIZ), Coopération belge (Enabel), Coopération canadienne (AMC), Coopération suisse (DDC), European Training Foundation (ETF), OIT, ONUDI, Union européenne.

Découvrez la liste des participants en cliquant sur ce lien

La thématique centrale des partenariats publics-privés dans la formation professionnelle en Afrique, a d'abord été présentée et discutée par l'ensemble des participants afin de s'accorder sur les définitions, les principaux concepts, enjeux et défis des PPP dans le contexte africain.

La réflexion a ensuite été organisée autour de six thématiques d’approfondissement, focalisées sur l’adaptation de l’offre de formation professionnelle aux besoins de l’économie d'une part, et sur le pilotage et la gouvernance de la formation professionnelle d'autre part.

En amont de l’atelier, les participants des 18 pays d’Afrique ont été invités à produire de petites fiches d’information sur des expériences concrètes menées dans leur pays en relation avec les 6 thématiques d’approfondissement

Par ailleurs, toutes les sessions de l'atelier ont été introduites par différents experts internationaux, du continent mais aussi d'Europe et d'Amérique du Nord, qui ont ensuite facilité les discussions des groupes thématiques.

Découvrez la synthèse des présentations introductives des experts en cliquant sur ce lien

Enfin, l’ensemble des échanges, partages, travaux de groupe de l’atelier a fait l’objet d’une capture systématique par une équipe de rapporteurs.

Un rapport complet a été produit pour restituer, sous la forme d'un document de référence, l'ensemble des éléments produits pour et durant l'atelier régional de Dakar, à partir du traitement analytique des multiples sources d’information mentionnées plus haut.

Téléchargez le rapport de l'Atelier régional de partage en cliquant sur ce lien