Mauritanie : Les Cadres Régionaux de Partenariat pour la formation professionnelle officiellement créés par arrêté ministériel

Ce processus de mise en place des CRP a pris naissance dans l’analyse des freins à la mise en œuvre de la politique de formation professionnelle, à l’initiative du ministère en charge de la formation professionnelle et avec la participation effective et continue de l’ensemble des acteurs publics et privés intervenant dans la formation professionnelle.

Face au constat de l’immensité de la tâche pour lever les principaux freins dans une logique partenariale, les acteurs ont décidé de se retrouver dans des cadres de concertation leur permettant de discuter de toutes les questions relatives au développement de la formation professionnelle par rapport aux secteurs économiques porteurs de leurs régions. C’est ainsi que les trois secteurs économiques (agropastoral, BTP et pêche) et les régions respectives de leur prédilection (Gorgol, Nouakchott et Nouadhibou) ont été retenus par les acteurs.

De manière consensuelle, les missions et le mode de fonction des CRP ont été définis par les acteurs tout en précisant les rôles et les responsabilités de chacun. Les premiers plans d’action annuels ont été élaborés en 2019 et leur mise en œuvre est en cours.

Le présent arrêté donne aux CRP une reconnaissance officielle qui leur permet de contribuer, légitimement et légalement, à la mise en œuvre de la politique nationale pour le développement de la formation professionnelle au niveau régional.

Découvrez le texte intégral de l'arrêté du 14 juin 2019

L’intégralité du processus, depuis les conclusions du diagnostic des freins jusqu’à l’adoption de cet arrêté a été soutenu et accompagné par l’équipe technique de la PEFOP de l’IIPE-Pôle de Dakar dans le cadre de son Programme de contribution à l'opérationnalisation de la réforme (PROCOR).