Soutenir l’élaboration d’un dispositif de validation des acquis de l’expérience en Mauritanie

A participatory process with public and private stakeholders
A participatory process with public and private stakeholders

Le processus d’identification et d’analyse des freins à l’opérationnalisation des politiques rénovées de la formation technique et professionnelle conduit en 2016 en Mauritanie, avec le soutien de l’IIPE-Pôle de Dakar à travers sa Plateforme d’expertise en formation professionnelle (Pefop), avait clairement révélé les problèmes posés par l’absence d’un dispositif fonctionnel de validation des acquis de l’expérience (VAE). Dans la situation actuelle, l’immense majorité des travailleurs, des secteurs formels comme informels, qui ont acquis des compétences en dehors des parcours formels de formation, ne bénéficie pas de la reconnaissance nécessaire à leur évolution individuelle ou à l’amélioration de leur activité professionnelle.

Afin de répondre à ce défi, l’IIPE-Pôle de Dakar et le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication ont lancé un chantier de conception et d’élaboration d’un dispositif de VAE en juillet 2017. Initiée dans le cadre du soutien de la Pefop à la Mauritanie, cette mission d’appui a nécessité la mobilisation d’un consultant international pour accompagner les acteurs publics et privés des secteurs économiques de l’Agropastoral de la région du Gorgol, du BTP à Nouakchott et de la Pêche à Nouadhibou.

A partir d’une rencontre avec le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication en juillet 2017, la mission d’appui a consulté un large éventail d’acteurs publics et privés et des services centraux concernés pour recueillir leurs perceptions de la VAE. En confrontant le fruit de ces échanges avec les résultats d’une analyse comparative des dispositifs de VAE au niveau international, il a été possible d’adopter de manière consensuelle une définition de la VAE adoptée par les acteurs mauritaniens.

Sur la base de propositions élaborées dans le cadre de la mission d’appui, les acteurs publics et privés mauritaniens ont tenu un atelier de deux jours en septembre pour détailler et valider le dispositif de VAE qu’ils souhaitent mettre en place. Ils ont ainsi défini les groupes cibles prioritaires, les conditions d’accès au dispositif, les étapes à suivre, les acteurs impliqués et leurs rôles et responsabilités, les pistes et modalités de financement et les expérimentations à mener.  

Découvrez les détails du dispositif conçu par les acteurs mauritaniens dans le rapport de la mission d’appui publié dans la série « Document de travail de la Pefop » en cliquant sur ce lien.