E-conférence : Promouvoir une transition numérique des systèmes d'EFTP en Afrique

L'objectif de ces échanges était de mettre en commun les expériences des acteurs de l'EFTP en Afrique, de recueillir des idées, des réflexions et des propositions pratiques pour une meilleure mise en œuvre du numérique dans les systèmes nationaux de développement des compétences.

Les enjeux et défis de la digitalisation de l'EFTP en Afrique

Les réformes de l’EFTP en Afrique dans les années à venir mèneront à une transformation profonde du fonctionnement des dispositifs d’EFTP. Ceux-ci sont appelés à se moderniser pour à la fois mieux profiter des possibilités offertes par les technologies de l’information et répondre aux exigences en mutation des marchés du travail.

Le numérique est un élément incontournable de ce parcours de changement : outils pédagogiques, offre de formation, renforcement des capacités des formateurs, compétences ciblées et modalités d’insertion professionnelle feront l’objet d’une profonde numérisation qui interpelle d’ores et déjà directement les parties prenantes.

      Modérateur : les discussions ont été modérées par M. Ibrahima DIAGNEexpert en transformation digitale. M. Diagne cumule une vingtaine d'années d'expérience dans le digital. Il a participé à la transformation digitale de certains secteurs de l'économie du Sénégal et d'autres pays africains. Il est familier à la conduite du changement et a aussi une expérience dans l'enseignement supérieur en tant que chargé de cours mais aussi en tant que membre de conseil d'administration et de conseil pédagogique de deux universités sénégalaises. Monsieur Diagne est diplômé en Management de l'HEC Paris, de l'HEC Montréal et de l'UQAM.

      Participants : gestionnaires de l’EFTP en Afrique (administration centrale, fonds de formation, responsables d’établissements), représentants du secteur privé (patronat, entreprises du numérique), spécialistes en EFTP dans la coopération internationale, gestionnaires de plateformes pédagogiques numériques, chercheurs-euses.

      Agenda : la e-conférence s’est tenue sur deux semaines et était articulée autour de deux thématiques. Durant chaque semaine, deux sous-thématiques ont été proposées afin d’orienter les débats.

      Durant toute la durée de la e-conférence, les participants avaient la possibilité de poster des documents en pièces jointes pour animer le débat ou illustrer des propos. Vous pouvez retrouver l'ensemble des extrants partagés ci-dessous.

      Semaine 1 : Quels enjeux stratégiques pour une transition digitale de l’EFTP en Afrique ?

      Au cours de la première semaine de la e-conférence, les discussions ont porté sur les enjeux au niveau stratégique pour les parties prenantes et les modalités pour bâtir un nouveau paradigme pour une offre en formation plus versatile et compétitive. L’objectif était d’ouvrir un espace de dialogue et d’échange permettant aux participants de mieux s’imprégner des agendas, priorités et intérêts de tous les acteurs de l’EFTP.

      Les deux sous-thèmes abordés durant la première semaine étaient les suivants :

      • Conceptualiser l’impact du numérique sur l’EFTP : l’effet des changements induits par le digital ;
      • Les coalitions pour le numérique : mettre en réseau les acteurs clé pour une vision gagnant-gagnant autour de la numérisation de l’EFTP.
      Semaine 2 : Quels défis opérationnels relatifs à la transition numérique des systèmes d’EFTP en Afrique ?

      La seconde semaine a ensuite laissé place aux débats autour des défis opérationnels. En effet, les réformes de l’EFTP visant une transition numérique devront tenir en compte d’une très grande gamme d’enjeux opérationnels, relatifs à la place des compétences numériques dans les environnements d’apprentissage, la nécessaire adaptation des curricula et des formateurs au digital ou encore le développement de nouveaux outils numériques pour une meilleure adéquation formation-emploi.

      Les deux sous-thèmes abordés durant la seconde semaine étaient les suivants :

      • Consolider la place des compétences numériques dans les environnements d’apprentissage ;
      • Développer des outils numériques pour une meilleure adéquation formation-emploi.